Notice: Trying to access array offset on value of type bool in /home/fsor6061/parfums-de-grasse.com/modules/ets_superspeed/classes/cache.php on line 145
Les notes fruitées en parfumerie: synthétique mais omniprésentes

Notes fruitées

Les notes fruitées relèvent presque toujours exclusivement de la synthèse, puisqu'on ne peut à l'heure actuelle extraire leur odeur par les techniques classiques.

A l'exception du bourgeon de cassis, seule note naturelle de la palette fruitée.

A noter que l'on peut aussi obtenir des nuances abricotées à l'aide de l'osmanthus, petite fleur de chine.

Pour le reste il s'agit exclusivement de la synthèse, dont les premiers usages remontent au début du XXème siècle, autour de notes prune ou fruit jaune que l'on retrouve par exemple dans les chypres fruités de l'époque.

Depuis la fin des années 80, le genre fruité s'est largement démocratisé pour devenir presque omniprésent sur les linéaires de parfumerie au début des années 2000.

Elles dominent encore largement le marché féminin aujourd'hui.

Si la pêche et la prune (undécalactone, prunol) sont utilisées depuis le début du XX-ème siècle, le bourgeon de cassis a quant à lui fait sa première apparition en 1969, l'accord figue courant 90's et les notes fruits rouges ou exotiques se développeront largement dans le courant des années 2000.

Les notes fruitées épousent souvent les notes florales dans la parfumerie féminine, on parle alors de floraux fruités, un registre plutôt sage et facile à porter.

Elles sont aussi très présentes dans la composition des "néo-chypres" aux côtés de la rose, du jasmin, du patchouli, un genre très présent en parfumerie aujourd'hui et qui flirte assez souvent avec le "gourmand".

Les notes fruitées, sont devenues si populaires ces dernières années qu'elles constituent presque une facette à elles seules.

Fruity notes

The fruity notes almost always come exclusively from synthesis, since we cannot currently extract their smell by conventional techniques.

With the exception of the blackcurrant bud, the only natural note in the fruity palette.

Note that you can also obtain apricot shades using osmanthus, a small Chinese flower.

For the rest, it is exclusively a matter of synthesis, the first uses of which date back to the beginning of the 20th century, around plum or yellow fruit notes that can be found, for example, in the fruity chypres of the time.

Since the end of the 1980s, the fruity genre has been widely democratized to become almost omnipresent on perfumery shelves in the early 2000s.

They still largely dominate the women's market today.

If peach and plum (undecalactone, prunol) have been used since the beginning of the 20th century, the blackcurrant bud made its first appearance in 1969, the fig accord common in the 90s and the notes of red or exotic fruits. will develop widely in the course of the 2000s.

Fruity notes often marry floral notes in women's perfumery, we then speak of fruity florals, a rather wise and easy-to-wear register.

They are also very present in the composition of "neo-chypres" alongside rose, jasmine, patchouli, a genre very present in perfumery today and which quite often flirts with "gourmand".

Fruity notes have become so popular in recent years that they are almost a facet on their own.